Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gelee-de-pommes.jpg

Si j'ai commencé à réaliser des confitures,  c'était pour retrouver dans la maison l'odeur ennivrante de leurs cuissons et le goût inimitable de chaque recette et même de chaque réalisation car aucune n'a jamais la même saveur.

Celle ci dépend des fruits utilisés, de leur maturité, du terrain qui leur a permis de se développer, de la bassine utilisée et bien sûr du tour de main de la cuisinière.

Longtemps, je les ai savourées toute seule. Mes enfants préféraient le 'nutella', aujourd'hui, ils me demandent s'ils peuvent en emmener chez eux ou chez les copines. La vie offrant toujours de faire de nouvelles rencontres, les copains de train en profitent aussi aujourd'hui et ainsi se partagent les recettes et les traditions culinaires.

Ceci explique pourquoi mes confitures sont classiques et que je ne suis guère attirée par les mélanges 'exotiques'.

 

La gelée de pommes est un grand classique de nos régions riches en vergers même s'il devient difficile de trouver les variétés anciennes. Pour cette série, j'ai profité de fruits trouvés lors de la foire aux pommes auprès d'un petit producteur de Thiérache.

Geleede-pommes-les-pommes.jpg

Laver les pommes et les couper en quatre.

Retirer les pépins et les déposer dans un carré de gaze que l’on nouera fermement.

 

Mettre les fruits coupés et le sac contenant les pépins dans la bassine à confiture. Couvrir d’eau et porter à ébullition sur feu vif. Lorsque le liquide est bouillonnant, réduire le feu et continuer la cuisson pendant environ 20 minutes. Les fruits doivent être tendres mais ne doivent pas se 'défaire'.

 

Retirer du feu et récupérer tout le liquide en laissant les fruits s’égoutter plusieurs heures. Tordre le sac contenant les pépins pour en exprimer tout le liquide un peu gluant (c’est la pectine qui permettra à la gelée de ‘prendre’).

 

Peser le jus obtenu et y ajouter 500 g de sucre cristallisé par kilo. Bien remuer jusqu’à dissolution complète du sucre.

 

Remettre sur feu vif et maintenir la cuisson jusqu’à ce que la gelée fasse une goutte bien ronde lorsqu’on la laisse tomber de la cuillère.

 

Mettre en pots quand la gelée est encore chaude et couvrir aussitôt.

 

Gelee-de-pommes-1.jpgGelée de pommes 2

 

Pour être informé(e) de la parution des articles, inscrivez vous à la Newsletter!

Tag(s) : #Les confitures de Mathilde